VI VERI VENIVERSUM VIVUS VICI


mercredi 19 janvier 2011

Orphelinat maçonnique :: Orfanato Masonico


Orphelinat maçonnique

Association reconnue d'utilité publique, le 2 décembre 1927.


MISSION

Manifester concrètement aux veuves des Frères décédés, la fraternité en permettant aux enfants de vivre convenablement en famille et de mener à bien leur scolarité.
Solidarité Jeunesse participe également à leur vie scolaire, sociale et culturelle par l’attribution de bourses, de prix d’encouragement scolaire et par l’organisation de stages à l’étranger, de visites culturelles et de vacances.


SIEGE

90 rue du Faubourg Saint Martin
75010 PARIS


CORRESPONDANCE

Adresser toute correspondance à :
Monsieur le Président de Solidarité Jeunesse - 90 rue du Faubourg Saint Martin - 75010 PARIS


PERMANENCES

Mardi et Jeudi de 10h à 18h
Mercredi de 14h à 18h
Téléphone : 01 40 40 97 33 - Télécopie : 01 42 06 81 70
Mail : solidarite-jeunesse@wanadoo.fr
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.


LES DONS

En accord avec la loi de finance, un avoir fiscal vous sera transmis.
CCP : n° 1162-00K Paris
Chèque à l’ordre de : Solidarité Jeunesse


HISTOIRE

1862 : Naissance de l’Orphelinat Maçonnique, sous l’égide du Suprême Conseil de France et du Grand Orient de France.

1863 : Installation de l’orphelinat au 19, rue de Crimée.

1909 : achat des locaux.

1914-1918 : suspension des cotisations et dons ; la Solidarité Maçonnique se poursuit grâce à l’aide des Frères de l’armée américaine.

1927 : Décision du Convent de la Grande Loge de France du devoir d’adhésion de tous les Ateliers ; reconnaissance d’Utilité Publique.

1937 : Guerre civile espagnole : l’Orphelinat recueille des enfants de Frères espagnols.

1939-1944 : Séquestre et mise à sac des locaux de la rue de Crimée ; les enfants sont dispersés dans des familles d’accueil.

Octobre 1944 : reconstruction de l’édifice ; fin de l’internat, les enfants sont maintenus dans les foyers maternels, l’association subvient à leurs besoins.

1947 : Les Convents de la GLDF et du GODF décident que les cotisations seront obligatoires, collectées par les Obédiences et reversées à l’Orphelinat.

1985 : « L’ Orphelinat Maçonnique » change de nom et devient « Solidarité Jeunesse ».

1997 : Le GODF décide d’assurer de façon autonome la prise en charge des orphelins des Frères de son obédience. La Grande Loge de France poursuit son action de son côté.


FONCTIONNEMENT

Tous les frères de la Grande Loge de France participent par leur cotisation, leurs dons et legs à la mission de Solidarité Jeunesse – Orphelinat maçonnique.

Toutes personnes peut envoyer des dons à l’Association.

Un Conseil d’administration de 15 Membres se réunit chaque mois pour étudier les dossiers en cours et nouveaux qui leurs sont proposés par les cinq commissions de Solidarité Jeunesse – Orphelinat Maçonnique : adoption, finances, relations extérieures, prix, juridique.




Aucun commentaire: