VI VERI VENIVERSUM VIVUS VICI


dimanche 5 décembre 2010

Observatoire de la Synagogue de Satan

Vous avez bien lu : le site Judaïsation (judaisation.wordpress.com) se présente comme celui de l'Observatoire de la Synagogue de Satan.


Ce site est entièrement dédié au livre 2000 ans de complots contre l'Eglise qui peut être consulté en ligne in extenso ou téléchargé. Le site propose même des morceaux choisis.

Le livre est ainsi présenté : De par le caractère mondial des faits évoqués, il n’y a pas un peuple, pas une culture, pas une religion, pas une nation qui ne puisse se sentir concerné et apprendre des choses dans ce livre. Les maçons sauront pourquoi ils œuvrent. Les juifs verront quelles horreurs peuvent engendrer leurs croyances erronées. Les adeptes de l’islam, trouveront des éclaircissements sur certaines périodes de leur Histoire. Et bien sûr les catholiques, auxquels le système fait tout pour leur faire perdre la foi et qui sauront ainsi d’où vient le danger… Ou encore tous les peuples restant sous le joug du communisme ou menacés par lui et ceux qui le furent et dont les bourreaux d’hier sont toujours libres, etc…

La présentation s'accompagne d'un avertissement puisque cet ouvrage rédigé dans les années 60 semble pécher par moment en justifiant plus ou moins une certaine violence physique pouvant être engendrée par la colère, légitime de prime abord, suscitée par la lecture des faits historiques contenus dans ce livre.

Il s'agit donc de la version française du livre de Maurice Pinay Complot contre l'Eglise paru à Rome en 1962 (avant Vatican II) ou, plutôt, de la version définitive et augmentée parue en espagnol (Editions Mundo Libre, Mexico) en 1968. Le livre a d'ailleurs reçu l'imprimatur de Juan Navarete, Archevêque d’Hermosillo qui ne (trouvait) dans ce livre rien de contraire à la Foi et aux bonnes mœurs.

Des nazis d'hier aux néo-nazis d'aujourd'hui ?


D'après le site Riposte laïque, selon l’historien Léon Poliakov, Gleim et Heiden se cachaient derrière le pseudonyme Maurice Pinay. Il s'agirait de :
  • Ludwig Heiden (al-Haj ou El-Hadj), ancien membre de l'agence Weltdienst, réfugié en Egypte, traducteur de Mein Kampf en arabe et auteurs de plusieurs traités antijuifs publiés en arabe, allemand et anglais;
  • Leopold Gleim (an-Nasir ou Al Nashar), SS Standartenführer à Varsovie, ancien chef du département de la Gestapo pour les Affaires juives en Pologne, formateur de cadres des services de sécurité égyptiens.
    Tous deux se seraient convertis à l'islam.

    La lecture de la table des matières est édifiante. On constate que la 2e partie du livre est consacrée au pouvoir occulte à travers la Maçonnerie. Cette partie comporte 5 chapitres :

Aucun commentaire: