VI VERI VENIVERSUM VIVUS VICI


mardi 18 septembre 2007

Confédération Internationale Franc-Maçonnique

Article proposé par le blog Maçonnique



On reconnait le "style" du Club des Internautes pour ce site de cette Confédération Internationale Franc-Maçonnique (CIFM) qui dispose d'une adresse web "européenne" (www.cifm.eu).

La déclaration de principes de la CIFM s'adresse à tous les maçons répandus sur les deux hémisphères. Cette Confirmation affirme avoir pour but d'établir entre des Obédiences ou Corps Maçonniques de toutes nations, répandus sur les deux hémisphères, une Chaîne d'Union Universelle dans la continuité des principes des Constitutions d'Anderson de 1723; en tenant compte de toutes les traditions, de tous les rites, de tous les symboles, de toutes les croyances et dans le respect de la liberté absolue de conscience ainsi que les conditions qui déterminent la qualité de Franc-Maçon.

Il est question de tolérance, de fraternité, d'union. Les Francs-Maçons et Francs-Maçonnes de la CIFM estiment que le fait de placer nos Travaux sous l'invocation du Grand Architecte de l'Univers et d'exiger qu'une des Trois Lumières soit le Livre Sacré d'une religion révélée, doit être laissé à l'appréciation de chaque Loge et de chaque Obédience ou Corps Maçonnique.

Il est possible à chacun de télécharger la Convention d'Adhésion à la C.I.F.M. (format pdf). On y lit que la CIFM dispose d'un statut d'association française loi 1901 et a son siège social à Nice. Son président en est Joseph Castelli.

En fait, en examinant l'article 2 des statuts, on constate que cette association s'adresse aux mouvements qui s'attachent aux Rites dits de Memphis & Misraïm. La création de la CIFM a aussi pour objet de restaurer l'Ordre des Rites Unis de Memphis & Misraïm (1881) sur la base d'un règlement général et d'une constitution agrée par le Grand Hiérophante Mondial Gérard Kloppel (33.66-90.95.99); ce dernier étant garant de la régularité d'un Ordre qui connut un important développement au XIXème siècle, notamment grâce à l'action de Giuseppe Garibaldi en 1881 avant son passage à l'orient éternel.

Au moment où cet article rédigé, la section qui devrait mentionner les Obédiences membres de la C.I.F.M. est vide comme la page de contact.

1 commentaire:

Asso a dit…

Monsieur Castelli a, le 9 janvier 2009, perdu toute autorité sur L'Ordre des Rites Unis de Memphis & Misraïm (Maçonnerie Libérale), en rejoignant la Grande Loge Nationale Française (Maçonnerie dite régulière) dépendant de la Grande Loge Unie d'Angleterre.
Après 6 mois au sein de la GLNF, il a du en partir et n'a pas hésité, afin de retrouver ses prérogatives, a utiliser les moyens les plus controversés.
Il a intenté un procès contre ceux qui l'avait remplacé à la direction de l'ORUMM, organisé des campagnes de calomnies contre les même dirigeants et même, fait et fait faire de fausses déclarations.
Hélas pour lui, le coté faux de tous ces éléments a pu être démontré, particulièrement par les auteurs eux mêmes, qui sont revenus sur leur déclaration en précisant avoir été sous influence.
Le procès ne devrait plus tarder.
Bien que Monsieur Castelli utilise tous les moyens pour le retarder alors qu'il avait demandé une saisine en urgence.
Son résultat, qui nous semble clair, soit condamnation de Monsieur castelli, sera publié dès parution.